Voilà le chantier de la réhabilitation s'achève et cela n'a pas été de tout repos que de préserver toutes nos plantations. Il y a eu des confrontations, des oppositions de point de vue mais au final le bons sens l'a emporté.
J'ai récemment été interpellé par un mot: favoritisme. Si prendre égard au travail réalisé depuis plusieurs années sur le terrain par des locataires, travail profitant à toute la collectivité et donnant un nouveau visage à notre cité, cela s'appelle du favoritisme pour certains, je dirais moi que cela s'appelle du respect.
Et je tiens vivement à remercier l'office de l'habitat des Landes et GTM pour avoir vraiment pris égard vis vis du travail et des efforts accomplis sur le terrain.
Certains n'ont pas compris que l'association pouvait s'affronter avec le conducteur des travaux et d'autres interlocuteurs mais la base de départ à tout dialogue est le respect.
Depuis le départ nous souhaitons que tout ce qui est accompli sur le terrain reste et ne soit qu'une étape à aller de l'avant.
Pendant la réhabilitation des barrières de protection des végétaux ont été mises en place. Ceci afin d'éviter que certains ouvriers trop paresseux pour faire le tour ne piétinent une partie des fleurs. Notre démarche a bien été comprise et reçu, autant sur le terrain que par l' office de l'habitat.

DSCN0831

DSCN0836

DSCN0838

DSCN0839

DSCN0842